Chamane – CE Murphy

Chamane de C.E. Murphy

Walker’s papers, tome 1

Dans le cadre d’un challenge, j’ai pour tâche de lire un roman de « chick-lit ». Ne riez pas, s’il vous plaît! Un poil de compassion serait bienvenue. J’ai donc choisi de chroniquer le premier tome d’une série d' »urban fantasy« , Chamane de C.E. Murphy.

L’avantage de la chronique sera le même qu’à la lecture : ce sera court!

Je ne peux pas dire que cette lecture fut surprenante et passionnante, mais elle a été loin d’être aussi fastidieuse que ce à quoi je m’attendais.

Le récit se passe de nos jours, dans un monde très semblable à celui dans lequel nous vivons à un détail près; les esprits sont nombreux et dotés de diverses personnalités et agendas. Tous ne sont pas malfaisants, nombreux sont les neutres. Il faut posséder des dons particuliers pour les apercevoir, et la puissance du don détermine l’envergure des interactions possibles.

Dans ce roman, sans autre prétention que le divertissement, nous découvrons Joanne Walker, policier et chamane, en bien mauvaise posture. Face à la mort, elle doit choisir d’accepter son héritage indien et irlandais ou mourir….Pourtant, initialement elle ne croit absolument pas à toutes ces « foutaises parapsychologiques », elle va donc accepter ce don à contre cœur.

Nous avons donc droit à un récit initiatique : la découverte des pouvoirs de la jeune femme, complexée dans la vie par son gabarit, orpheline,  jeune et donc affectivement vulnérable. Mais aussi, une personne entêtée, dévouée et courageuse. Sans être particulièrement douée dans son travail, elle préfère la compagnie des moteurs à celle de ses collègues. Le bouleversement lié à l’apparition de ses pouvoirs de chaman est conséquent et logique. Elle présente un côté agaçant dans son rejet systématique de ses dons ainsi qu’un côté un peu trop masculin et immature dans son « apprentissage » de la maîtrise des interactions  avec les esprits. Son tuteur, un coyote évidemment, montre beaucoup d’esprit – 😉 – et de patience.

Seul Gary un sexagénaire compatissant lui accorde une confiance absolue et un soutien sans faille. Les autres personnages sont stéréotypés, du capitaine septique et revêche au petit ami de passage.

Bien entendu, il s’agit de sauver des vies et de résoudre un meurtre. L’enquête est « classique » et assez bien construite. Le rythme est bon et le style passe-partout.

C’est comme un panaché,  sucré pour plaire au plus grand nombre, frais et pétillant pour se boire presque sans soif, mais sans aucun caractère. Idéal pour la lecture de plage.

Dans le registre chamanique, j’ai largement préféré la nouvelle de Thomas Day, bien plus évocatrice et puissante : 7 secondes pour devenir un aigle. Et je m’aperçois que cela fait 3 titres consécutifs chroniqués avec un thème qui présente des similitudes (avec Vision de Feu et  La voie du Loup)

Bravo, si vous avez lu la chronique jusqu’au bout! Vous laisserez-vous tenter ou pas? (merci de vos commentaires)

Challenges :

Un petit combo.

Challenge Summer Short Stories of SFFF – saison 2

summer-short-stories-sfff-saison-2

Défi lecture 2016 : #58 un livre de chick lit

12295263_10153872122952369_9088107963143541444_n

Publicités

13 réflexions sur “Chamane – CE Murphy

  1. J’ai lu la critique jusqu’au bout ! Je suis content que ta lecture se soit révélée moins pénible que prévu, la mienne par contre est un calvaire (Le seigneur des Isles de David Drake). Je me force à le finir depuis… la page 2, en gros (il en fait 600…). Heureusement que j’avais prévu un programme très « light » pour le mois de Juillet, sinon je ne le bouclais pas. Enfin, j’en suis presque au bout, plus que 125 pages.

    Sinon désolé, aucune chance que je lise de la chick-lit. Ta chronique n’y est pour rien, ni un machisme mal placé, c’est juste que ça ne correspond pas à mes goûts en terme de psychologie des personnages ou d’univers en général. Une exception est toujours possible (j’ai lu un cycle de Young Adult -Téméraire- et ai prévu de lire un autre roman YA en septembre, alors que je disais la même chose à propos de ce genre là), mais pour la chick-lit, elle est hautement improbable.

    Aimé par 1 personne

    1. LOL
      Ta critique risque alors d’être des plus intéressante! Je vais l’attendre avec impatience et je gage que ce n’est pas un bouquin que je vais retenir!

      Sinon pour ce roman là je te le déconseille. Déjà , je me doutais que cela n’étais pas dans tes registres, et contrairement au YA, il n’y a aucune chance pour que cela change. Les thématique sont vraiment orientées midinettes… Tu m’apparaît ne pas en être une!
      Ensuite, la qualité est comment dire, ce n’est pas illisible, pas du tout, c’est d’ailleurs fluide et suffisamment rythmé pour maintenir l’attention. Mais, c’est sans intérêt et sans caractère.
      Aucune chance pour que tu te lances là dedans… 😉

      J'aime

  2. Déjà lu il y a ouh la longtemps, sorti chez Luna des éditions Harlequin, rien que pour ça j’aurais dû me méfier lol, mais j’aimais bien son humour à cette héroïne. .. ou je confonds. .. disons que le chamanisme me changeait des vampires 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Ping : Juillet 2016, un mois plein d’esprit – Albédo

  4. Ping : Challenge Summer Short Stories of SFFF saison 2 – bilan final | Les Lectures de Xapur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s