Démons – Star Trek

Démons  de Jeanne M. Dillard

Star Trek , TOS

 

« Sur la planète Vulcain souffle un vent de folie ! Se peut-il que les esprits les plus logiques de l’univers en viennent à s’entretuer ? Se peut-il que Spock en vienne à affronter son propre père dans un combat à mort ? Jim Kirk est-il capable de trahir ses deux meilleurs amis ? Vraiment, il n’aurait pas fallu ouvrir ces boites mystérieuses venues du fond des âges.
Et maintenant, il faudrait les refermer au plus vite… s’il est encore temps. »

Un tome très prometteur se déroulant sur la planète de l’unique et fascinant M Spock, c’est donc alléchant et l’occasion d’en apprendre davantage sur ce peuple logique, froid et quasiment hermétique.

Le gros bémol avec une franchise telle que Star trek vient de l’absence de construction d’univers telle que nous la savourons dans la plupart les romans de SFFF que nous aimons. L’auteur est lui-même contraint par une forme de carcan puisqu’il ne peut déroger aux règles et aux personnages chers aux trekkies. Je trouve cela dommageable, les auteurs sont créativement castrés à quelques exceptions près, pour leur part, les romans ne ciblent qu’un public restreint.

Nous nous retrouvons donc avec une histoire telle que Démons de Jeanne Dillard. Le potentiel avec un tel pitch est présent,  voici une magnifique occasion de lever une partie de voile sur ce peuple timide, pudique et fier, de pénétrer dans la culture vulcaine, et de charpenter davantage l’univers de Star Trek.

Certes, nous avons une histoire plaisante, bien menée. Jeanne Dillard a de l’expérience et nous délivre une partition classique, couse de fil blanc. La trame fonctionne mais qui ne fait point vibrer. Les personnages sont à l’aune du récit, conformes à nos attentes mais sans éclat particulier. le savoir-faire est suffisant pour que le lecteur achève d’une traite son roman en passant un bon moment… le sourire aux lèvres le temps de ranger gentiment un livre vite lu, aussitôt oublié.  Pas de révélation, pas d’âme, pas de cœur.

Merdum, réveillez les démons qui sommeillent en vous! Donnez-nous un Romeok & Juliek, ou un Maok, ou même une Cléopak!

Bref, pour trekkie ou pour salle d’attente (lecture adaptée pour les 2heures d’attentes chez le cardiologue un vendredi soir)

Publicités

6 réflexions sur “Démons – Star Trek

    1. OUi. C’est assez râlant , mais je ne désespère pas de trouver de bons romans dans le lot. Comme le précédent que j’ai chroniqué. Celui de Joe Haldeman.
      Je souhaiterais qu’ils suivent mes conseils ! 🙂

      J'aime

  1. Ping : Quatre Cavaliers pour Halloween, Octobre 2016 – Albédo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s