SF et Spiritualité : HELP NEEDED

SF et Spiritualité  : HELP NEEDED

Le blog a proposé récemment une chronique sur le roman d’Alex Nikolavotch, Eschatôn.  Ma curiosité fut éveillée par la promesse d’une SF  mêlant étroitement space-opéra et religion, une association inusitée à mes yeux.

Je ne prétends pas que la spiritualité n’est jamais abordé dans la littérature de genre, à l’inverse les textes sont très nombreux, mais peu traitent le fait religieux de manière centrale à ma connaissance. Les textes sur les pratiques magiques et ésotériques ainsi que ceux décrivant des cérémonies  culturelles, religieuses ou de sorcellerie sont très nombreux tout comme les récits visant à la démystification des faits, idées et témoignages surnaturels.

Une question m’a particulièrement intéressée s’agissant d’un roman décrivant la naissance et le développement d’une religion de manière anthropologique dans la veine de ce que nous offre la plume d’Ursula Le Guin.

Ainsi, j’ai besoin de vos lumières pour m’indiquer les romans qui traitent de manière non pas centrale obligatoirement, mais recherchée toute forme de spiritualité.

J’ai axé mes propres recherches suivant 5 « catégories » :

  • Les sociétés théocratiques
  • Les religions du futur
  • Les hommes dieux
  • Les religions extra-terrestres, l’alien déifié
  • Origine non religieuse, IA

Je compte enrichir ces catégories en fonction de vos suggestions. Effectivement, je cherche  un roman qui corresponde au développement d’une religion à la façon d’Ursula Le Guin, et je souhaite également approfondir le sujet, alors pas d’hésitation!

Un petit coup de main ?

1- Les sociétés théocratiques

Ce sont des sociétés théocratiques et totalitaires, le « clergé »/ « l’Église » y sont tout puissant et détiennent le pouvoir absolu.

  • Dernier vaisseau pour l’Enfer de John Boyd – voir le lien.
  • Eschatôn d’Alex Nikolavitch – voir lien.
  • Seigneur de Lumière de R. Zelazny :  sans doute son roman le plus ambitieux, Zelazny revisite le panthéon hindou et replace la quête mystique de Siddhartha sur une planète extraterrestre dirigée par une caste d’immortels.
  • Le 11° commandement  de Lester Del Rey : La Terre au XX° siècle vit sous une seule règle, un seul dogme, celui de l’Église éclectique catholique romaine : Croissez et multipliez ! Sur cette Terre, l’Église a établi une théocratie absolue. Elle contrôle la recherche scientifique et toutes les découvertes. Elle a déployé autour du monde un véritable réseau de défense, une infranchissable enceinte, s’isolant des étrangers, c’est-à-dire des colons des jeunes colonies de Mars et des autres planètes, renégats qui suivent la voie du progrès.
  • 2084 de Boualem Sansal : L’Abistan, immense empire, tire son nom du prophète Abi, «délégué» de Yölah sur terre. Son système est fondé sur l’amnésie et la soumission au dieu unique. Toute pensée personnelle est bannie, un système de surveillance omniprésent permet de connaître les idées et les actes déviants. Officiellement, le peuple unanime vit dans le bonheur de la foi sans questions.
  • Endymion de Dan Simmons : Sur Hypérion, 274 ans après la rupture entre la civilisation humaine et les Intelligences Artificielles, une petite fille, Enée, surgit du labyrinthe du sphinx. Elle est porteuse d’une prophétie qui en fait un enjeu de pouvoir. Fille de Keats, le cybride issu des Machines et de l’humaine Brawne Launia, elle serait, aux yeux de l’Eglise devenue toute puissante, une créature des Machines, et doit être neutralisée.
  • Le réveil d’Endymion de Dan Simmons : Pour le vieux poète Martin Silenus, auteur des « Cantos » inachevés, le jeune homme est marqué par le destin : à lui de retrouver la petite Énée, disparue à l’âge de douze ans dans l’un des Tombeaux du Temps, de la protéger de la Pax, et finalement de renverser la puissance de l’Église.
  • Les guerriers du silence de Pierre Bordage : Quelque cent mondes composent la Confédération de Naflin, parmi lesquels la somptueuse et raffinée Syracusa. Or, dans l’ombre de la famille régnante, les mystérieux Scaythes d’Hyponéros, venus d’un monde lointain, doués d’inquiétants pouvoirs psychiques, trament un gigantesque complot dont l’instauration d’une dictature sur la Confédération ne constitue qu’une étape. Qui pourrait donc leur faire obstacle ? Les moines guerriers de l’Ordre Absourate ?
  • Le dit D’aka de Ursula le Guin : La Terre est dévastée par la pollution et, avant les événements relatés dans le livre, a été l’objet de graves convulsions sociales qui ont conduit un temps à la dictature d’un théisme antiscientifique : l’Unisme. L’intervention d’Œcumène a limité les dégâts. Sutty, une Terrienne originaire de l’Inde, formée par l’Œcumène, est envoyée sur un monde récemment contacté : Aka.
  • Le livre de l’énigme de Nathalie Dau : Les ténèbres ont un cœur de lumière. Je l’ai su quand j’ai vu l’enfant dans la tempête. J’ai entraperçu l’azur de sa magie étrange et intense, mon univers s’est métamorphosé. Moi qui me sentais si seul, si désespéré, j’ai découvert soudain pourquoi j’étais venu au monde : pour protéger celui qu’on m’a donné pour frère. Un frère pas tout à fait humain, pas tout à fait possible. Le protéger des autres et de lui-même : des décisions qu’il voudrait prendre afin de résoudre sa maudite Énigme.
  • Dominium Mundi de François Baranger : 2202. Né des cendres d’une conflagration planétaire, l’Empire Chrétien Moderne règne sur une Terre ravagée et irradiée. Urbain IX, pape tout puissant, contraint les populations à vivre selon un mode de vie médiéval, restaurant ainsi le Dominium Mundi. Sous son impulsion, un vaisseau colonisateur est envoyé vers Alpha du Centaure, dans l’espoir d’y trouver de nouveaux territoires pour l’humanité. 
2- Les religions du futur

Il s’agit des religions qui n’existent pas encore, l’origine la Terre, ou une autre planète. C’est dans cette catégorie qu’entre en jeu la question de la naissance et du développement d’une religion. Elles peuvent être totalement inédites ou avoir subie une transformation importante.

  • En terre étrangère de Robert Heinlein : voir le lien .
  • Hyperion de Dan Simmons : Sur Hypérion, c’est la panique : des millions d’habitants tentent de prendre d’assaut les derniers astronefs pour s’enfuir avant l’arrivée des Extros, des envahisseurs en guerre avec la confédération terrienne… Pendant ce temps, sept pèlerins que rien n’aurait dû rassembler rallient la petite planète de l’Hégémonie pour y rencontrer le gritche, un monstre incompréhensible, capable de maîtriser le temps, objet du culte morbide de l’Église des templiers !
  • Deus Irae de Dick & Zelazny : Après l’holocauste qui a mis fin à la Troisième Guerre mondiale, les rares survivants devenus méconnaissables à force de mutations sont l’enjeu d’une lutte sans merci entre deux Églises : celle du Bien et celle du Mal, qui vénère Deus irae, le Dieu de la Colère, celui qui a lâché sur le monde l’horreur atomique. 
  • Cycle l’oiseau blanc – Corlay de Richard Cowper : Dans un laboratoire anglais, un jeune scientifique a sombré dans le coma après s’être porté volontaire pour une expérience de privation sensorielle.
  • La trilogie des prophéties de Pierre Bordage : Matthieu, Marc, Luc et Jean s’appellent ici Mathias, tueur professionnel manipulé par une police parallèle, Marc, journaliste fatigué par ses propres lâchetés, Lucie, strip-teaseuse sur le Net, et Yann, le disciple des premiers jours jaloux de ses privilèges. Tous les quatre éclairent de leur trajectoire l’avènement d’un jeune Indien d’Amazonie élevé dans l’Aubrac. Par la chaleur de sa présence, le jeune homme sauve, guérit et réunit autour de lui des dizaines de milliers de fidèles en quête d’une nouvelle alliance.
  • Jésus vidéo d’Andreas Eschbach : L’histoire commence près de Jérusalem par une impossible découverte : un squelette datant de 2 000 ans, accompagné du… manuel d’utilisation d’une caméra vidéo ! À l’évidence, un voyageur temporel a visité la Palestine à l’époque du Christ… On s’étonne, on se passionne, on s’inquiète aussi, surtout du côté du Vatican.
3- les hommes dieux, évangélisation

Le premier auquel je pense est l’immanquable Dune. pas besoin de descriptif dans cette catégorie! En revanche, cette catégorie ouvre beaucoup le champ d’action puisque l’homme peut se poser en être divin vis à vis des hommes ( avec des voyages dans le temps, univers parallèles, …) mais également envers les aliens.

  • Dune de Frank Herbert : Partout des sables à perte de vue. Une seule richesse: l’épice de longue vie, née du désert, et que tout l’univers achète à n’importe quel prix. Richesse très convoitée : quand Leto Atréides reçoit Dune en fief, il flaire le piège. Il aura besoin des guerriers Fremen qui, réfugiés au fond du désert, se sont adaptés à une vie très dure en préservant leur liberté, leurs coutumes et leur foi mystique.
  • L’homme qui tua Mahomet d’Alfred Bester
  • Le Voyageur de Richard Matheson : A trente-six ans, il n’a plus que quelques mois à vivre. Que peut-il faire face à son désespoir? Le voici échouant dans un vieil hôtel au bord de la mer, où il trouve la photographie d’une jeune femme ravissante, qui fut actrice à la fin du XIXème siècle.  Il tombe amoureux du portrait et cherche à découvrir la vie de cette actrice qui, comme lui, ne s’est jamais mariée.
    Mais comment va-t-il pouvoir rejoindre sa bien-aimée ?
  • L’Ile des Morts de R. Zelazny : Francis Sandow est le doyen de l’humanité, le seul homme en vie à avoir connu le XXe siècle. Il est aussi l’une des cent plus grosses fortunes de la galaxie et l’un des vingt six Noms — l’avatar d’un dieu ancien, Shimbo de l’Arbre Noir. Francis Sandow est un démiurge, un faiseur de mondes.
  • Les Hommes-Dieux de Philip Jose Farmer : Robert Wolff est amnésique, il visite un pavillon où il songe à prendre sa retraite. C’est là qu’il découvre une corne mystérieuse qui lui donne accès à un univers parallèle. Univers étrangement familier: ses habitants ressemblent aux personnages de la mythologie antique
  • Et l’homme créa un Dieu de Frank Herbert : Lewis Orne est envoyé en mission sur une des planètes perdues. L’Empire galactique, démantelé par la guerre des Marches, est en voie de réunification. Les hommes sont marqués par les horreurs de la guerre et la répression ne les aide pas à rééquilibrer leurs vies. Mais Orne devine leurs problèmes et les résout comme par enchantement. Serait-il un foyer psi, un faiseur de miracles, un dieu en puissance ?
  • L’affaire Jésus d’Andreas Eschbach : Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie ! Car le temps est proche… Quelle conscience torturée habite l’adolescent nourri depuis son enfance aux dogmes d’intégristes hallucinés ? Demandez à Michael Barron, le fils d’un multimilliardaire américain fervent soutien des organisations évangéliques les plus radicales.

L’homme a atteint les étoiles ou une puissance à conquis une autre nation. Maintenant, il s’agit pour cet étranger de convertir le peuple en question – humain ou alien.

  • Elantris de Brandon Sanderson –  lien
  • La main gauche de la nuit d’Ursula Le Guin : Sur Gethen, la planète glacée que les premiers hommes ont baptisée Hiver, il n’y a ni hommes ni femmes, seulement des êtres humains. Des androgynes qui, dans certaines circonstances, adoptent les caractères de l’un ou l’autre sexe.
    Les sociétés nombreuses qui se partagent Gethen portent toutes la marque de cette indifférenciation sexuelle. L’Envoyé venu de la Terre, qui passe pour un monstre aux yeux des Géthéniens, parviendra-t-il à leur faire entendre le message de l’Ekumen ?
  • L’anniversaire du monde d’Ursula Le Guin : A l’origine, la planète Hain, il y a des centaines de milliers d’années, a essaimé l’humanité sur des dizaines de planètes, dont la Terre. Ivres de leurs capacités technologiques, les Hainiens ont d’abord multiplié les expériences génétiques et sociologiques, installant sur chaque monde colonisé une humanité différente. Puis, se rendant compte des atrocités auxquelles avaient conduit certaines de ces manipulations, ils en ont ressenti une intense culpabilité collective et ont créé la Ligue de tous les mondes puis l’Ekumen pour tenter de réparer. Sur les huit nouvelles de ce recueil, pour la plupart couronnées par des prix, sept se situent dans l’espace de l’Ekumen et en complètent la description. 
  • Chroniques martiennes de Ray Bradbury : une nouvelle d’évangélisation de martiens.
  • La cinquième évangile de Michel faber : Theo Griepenkerl est un universitaire sans envergure à l’ego démesuré.  Dans les décombres d’un musée de Bagdad, il découvre un trésor inestimable : les mémoires de Malchus, témoin des derniers jours de Jésus. Il ramène secrètement les neuf rouleaux de papyrus au Canada et s’empresse de les traduire.
  •  Le Livre des Choses Étranges et Nouvelles de Michel Faber : Évangélisation d’extra-terrestres sur leur propre planète.
4- Les religions extra-terrestres, l’alien déifié

L’homme a enfin rencontré l’alien intelligent.  Il découvre un société organisée cependant, une impression ne traduit pas forcément une structure spirituelle.  Nous pouvons trouver des ET possédant une hiérarchie, de la technologie mais dénué de toute profondeur. C’est par exemple le cas dans le roman de John Scalzi, Les brigades fantômes.

D’où cette première interrogation traitée par la sfff : les alien ont-il une âme, une conscience, une religion ?

Les textes s’avèrent descriptifs et positifs, une « étude » des cérémonies, des traditions et des coutumes aliens. Nous sommes également proches du traitement de l’acculturation religieuse d’êtres autres que les hommes.

  • Un cas de conscience de J. Blish : Les quatre hommes de la délégation scientifique envoyée sur Lithia sont sur le point de rédiger leur rapport. Deux d’entre eux préconisent l’exploitation des richesses minérales de la planète – en réduisant, au besoin, en esclavage ses habitants doux et industrieux. Le troisième recommande la non-ingérence. Le père Ruiz-Sanchez, biologiste et prêtre jésuite, complète l’équipe. Pour lui, Lithia est un paradis parmi les étoiles – un paradis créé par Satan lui-même… 
  • Les brigades fantômes de John Scalzi : voir le lien.
  • Seigneur de Lumière de R. Zelazny :  sans doute son roman le plus ambitieux, Zelazny revisite le panthéon hindou et replace la quête mystique de Siddhartha sur une planète extraterrestre dirigée par une caste d’immortels.
  • Le nom du monde est forêt  d’Ursula Le Guin  : Davidson, le capitaine, sait ce qu’il a à faire. La Terre manque de bois ; Athshe, la planète-forêt, en fournit autant qu’il faut. Les créâtes, ces singes verts, abattent les arbres sous les ordres de Davidson. Athshe deviendra un vrai paradis et les créâtes n’en profiteront pas.
  • Chroniques du pays des mères d’Elizabeth Vonarburg : La stupidité des hommes a jadis ruiné la planète Terre. La sensibilité des femmes permettra-t-elle de la réparer, ou plutôt de la laisser se réparer ? C’est la question que se pose Lisbeï au cours d’une longue vie aventureuse qui va la mener du Pays des Mères, où les sexes vivent séparés, vers un avenir encore incertain où ils parviendront peut-être à se retrouver.

Mais inversement, l’extra-terrestre se pose en Dieu

  • Les enfants d’Icare de AC Clarke : Russes et américains se livrent une âpre compétition : quelle sera la première nation à conquérir l’espace ? Aucune car, à la veille du décollage des premières fusées, l’impensable survient. De gigantesques vaisseaux envahissent la Terre. Et l’humanité trouve ainsi réponse à l’une de ses plus cruciales questions : elle n’est pas seule dans l’univers.
  • Hyperion de Dan Simmons : Sur Hypérion, c’est la panique : des millions d’habitants tentent de prendre d’assaut les derniers astronefs pour s’enfuir avant l’arrivée des Extros, des envahisseurs en guerre avec la confédération terrienne… Pendant ce temps, sept pèlerins que rien n’aurait dû rassembler rallient la petite planète de l’Hégémonie pour y rencontrer le gritche, un monstre incompréhensible, capable de maîtriser le temps, objet du culte morbide de l’Église des templiers ! 
5- Origine non religieuse, IA

La Foi basée sur un phénomène non religieux, principalement scientifique, et la société possède une forme d’organisation théocratique.

  • Un cantique pour Liebowitz de Miller : Dans le désert de l’Utah, parmi les vestiges d’une civilisation disparue, frère Francis de l’ordre albertien de Leibowitz a fait une miraculeuse découverte : d’inestimables reliques du martyr Isaac Leibowitz lui-même, qui jadis avait organisé la sauvegarde des dernières miettes du savoir balayé par le Grand Déluge de Flammes.
  • La Réponse de Brown : Tous les ordinateurs et toutes les IA mis en réseau. Une question : Dieu existe-t-il ?
  • Le Samourai virtuel de Neal Asher : Hiro Protagoniste est le plus grand sabreur du monde, dans l’univers réel et dans le Métavers virtuel. Y.T., 15 ans, blonde, plutôt du genre dégourdi, voire redoutable, transporte sur sa planche à roulettes version rapide tout ce qu’on veut bien lui confier. Une vision désopilante et terrifiante du proche avenir, réel et virtuel.
  • A sperme et à sang de Ciccu Sé : Un leader charismatique musulman s’inspire directement du fonctionnement viral pour lever une armée de millions d’africains qui, porteurs sains du V.I.H., traversent la Méditerranée pour conquérir l’Europe.

Dans tous les cas, un grand merci pour votre aide.

Publicités

62 réflexions sur “SF et Spiritualité : HELP NEEDED

  1. Systia

    Désolée par avance pour mon commentaire qui ne t’apportera aucune réponse.

    Je n’ai en effet aucun livre à te proposer, mais je trouve ta réflexion intéressante et serais ravie de voir les autres commentateurs te recommander des tas de livres.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est le but de mon article. Je ne suis pas la seule à s’interroger sur ce que l’on peut trouver.
      Il faudra effectivement passer régulièrement. Je vais aussi enrichir avec les pitch sur les romans en question.

      J'aime

  2. Jean-Christophe

    A lire pour l’aspect « technique » de la chose « Le samouraï virtuel » (Snow Crash en VO) de Neil Gibson sur la question de la foi en tant que phénomène technologique.

    Sur un thème voisin « À sperme et à sang » de Ciccu Sé qui imagine une dystopie ou un virus devient le vecteur d’une invasion religieuse.

    Aimé par 1 personne

  3. Juste pour t’aider , et comme c’est ma lecture du moment, mais je ne sais pas où tu vas les placer, j’ai pensé à la trilogie de Pierre Bordage Les prophéties (l’évangile du serpent, l’ange de l’abime et Les chemins de damas)…Sf et religion, ça c’est sur…. 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Il faudrait que j y réfléchisse un peu plus en détail. Mais tu as déjà mis pas mal de mes lectures sur ces thèmes.

    En anticipation (si tu prends), il y a 2084 : la fin du mon de Boualem Sansal qui peut entrer dans la catégorie 1.

    Une dystopie dans laquelle il est question d’une théocratie totalitaire basée sur une religion largement inspirée de la islam.

    Aimé par 1 personne

  5. « Le Livre des Choses Etranges et Nouvelles » de Michel Faber, je ne sais pas trop dans quelle catégorie tu pourrais le classer mais c’est le récit de l’évangélisation (chrétienne) d’aliens sur leur planète. Enfin c’est beaucoup plus que ça, mais le thème central est celui-ci. Du même Michel Faber, et dans un tout autre genre, il y a le très drôle « Cinquième évangile », aussi.
    Sinon « Malevil » de Robert Merle, un postapo de toute beauté où, dans mes souvenirs, la religion a sa place (sans être sur le devant de la scène non plus).

    Aimé par 1 personne

  6. Jean

    Comme ça, à brûle pourpoint, (et non à Robbe-Grillet), connais-tu le très très beau et assez envoûtant « Un étranger en Olondre » de Sofia Samatar : je ne sais pas trop où le mettre dans tes catégories…c’est plutôt de la fantasy…mais n’est-on pas sur une autre planète ?
    https://www.belial.fr/o/blog/un-etranger-en-olondre

    Je t’envoie ces liens : http://www.persee.fr/doc/assr_0003-9659_1968_num_25_1_2023 et
    http://www.persee.fr/doc/assr_0335-5985_1980_num_50_1_2209 and why not : https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_religious_ideas_in_science_fiction

    Excellente idée, en tout cas…

    Aimé par 1 personne

    1. lol!
      non, je ne connais pas. Ni l!auteur d’ailleurs… J’inclus toute la sfff.

      Merci pour les liens!

      J’espère que l’idée plaira, si c’est le cas, je ferai de temps à autre des petits récap comme celui-ci.

      J'aime

  7. Pour origine non-religieuse, IA, tu as le cycle du programme conscience de Frank Herbert et bien entendu Hyperion avec le Gritche et le Cruciforme (qui pourrait aussi entrer dans la catégorie Alien déifié et les religions du futur). Pour les hommes-dieux, ben le cycle des… Hommes-Dieux de Philip José Farmer, Et l’homme créa un dieu de Frank Herbert. Pour les sociétés théocratiques, Endymion et l’éveil d’Endymion de Dan Simmons.

    Aimé par 1 personne

    1. Super Apo!
      Je me doutais que tu aurais plein d’idées ! 😉
      Je suis en train de lire Hyperion… Et je trouve amusant de faire cet article au moment où je le commence. Oui, il entre parfaitement dans cette thématique!

      Je prend tous les autres aussi!

      Aimé par 1 personne

  8. Une série ou les religions tiennent une place importante c’est Les guerriers du silence de Bordage.
    Et sinon un livre plus ancien mais qui est totalement dans le sujet : Deus Irae de Philip K. Dick et Roger Zelazny.
    Après pour ce qui est des thèmes précis je t’avoue que ce n’est pas du tout un sujet qui m’intéresse (j’irais même jusqu’à dire que j’ai tendance à m’éloigner des livres qui en parlent parce que ça me révulse plus qu’autre chose) donc je ne saurais pas trop dire 😛

    Aimé par 1 personne

    1. Hello!
      Merci pour les suggestions, je vais l’inclure dans mon article. Il y aura du choix ainsi.
      Ce n’est pas tant la religion – que j’ai élargie à la spiritualité – qui m’intéresse, c’est le rapport avec l’homme ou l’alien, quelle vision en a-t-on dans le futur, l’homme a-t-il enfin mûri,….

      Merci beaucoup de ton apport.

      J'aime

  9. Nickel ! Un grand merci pour ton article. J’ai moi aussi prévu de lire Hyperion, d’autant que je suis censé lire des Dan Simmons pour un café littéraire, et que j’ai bien compris que ça faisait partie de mes tares de ne pas avoir encore lu cet auteur ^^. Pour ta liste, j’ajouterai tout le cycle « L’oiseau blanc de la fraternité » de Richard Cowper (pseudo de Colin Murry). Le cycle commence avec une nouvelle dans le recueil « Les Gardiens », puis se poursuit avec trois tomes : « La Route de Corlay », « La Moisson de Corlay », « le Testament de Corlay ». Il y a quelques défauts dans ce cycle, d’autant qu’on voit bien qu’il n’avait pas prévu initialement de faire un cycle (quelques idées sont abandonnées en cours de route), mais par contre c’est à ma connaissance le cycle qui montre le mieux la construction d’une religion et qui se concentre uniquement sur ça. Seul problème, comme je le disais dans mon commentaire de l’autre jour, le cycle s’appuie bien sur un vrai miracle initial. Ca se passe quelques siècles dans le futur, après une montée des eaux liée au réchauffement climatique. Une nouvelle religion apparaît (celle de l’Oiseau Blanc) qui entre en conflit avec le christianisme, qui est revenu à une ferveur aussi forte qu’au Moyen Age. Le conflit entre les deux religions est intéressant. Merci en tout cas pour ton article qui va permettre de se faire une bonne liste de lectures !

    Aimé par 1 personne

    1. Je t’en prie. Nous en avions discuté, et j’ai trouvé que l’idée était superbe. De plus, si nous étions au moins deux à trouvé la thématique intéressante, il y avait une forte probabilité que nous ne soyons pas les seuls.
      Avec l’aide des blogopotes, nous parviendrons à faire un beau récap plaisant et fourmillant d’idée pour tout le monde.

      Hyperion, que je lis actuellement est un livre à lire!

      Je vais inclure le cycle Corlay. Très intéressant comme pitch.

      Ensuite, je le reprendrai et le classerai sous l’onglet « Influences et auteurs ».

      J'aime

  10. Comte Drakhull

    Moi qui suis plutôt fainéant (sauf en cas de nécessité lorsque je suis en manque de globule rouge…), je ne suis pas un grand lecteur, même pas de « bitlit » ! Par contre je ne déteste pas déguster une bonne SF en vidéo (en cachette dans mon cercueil). Alors en ce qui concerne la SF et la spiritualité que dire de Battlestar Galactica, un pur chef d’oeuvre ! Peut être existe-t-il une littérature de qualité autour de ce thème et de cette série, je n’en sais trop rien étant béotien dans le domaine.

    Aimé par 2 people

    1. Cher Comte! 😉
      Cela fait un moment que vous n’étiez intervenu sur ce blog. Je suis heureuse de vous y accueillir de nouveau tant que votre soif de SFFF (sang frais de fringantes….) est étanchée.
      Je suis en parfait accord avec vous Battlestar est une série remarquable et qui entre parfaitement dans le thème abordé ici. J’ai lu quelques novelisations et je dois dire, que les romans en question n’approchent pas en qualité les épisodes les plus moyens de la série.

      Merci de votre visite!

      Aimé par 1 personne

  11. Intéressant ton billet

    La trilogie de Jéhovah, de James Morrow
    Le dit d’Aka, de Ursula Le Guin
    Jesus video et L’affaire Jésus de Andreas Eschbach
    Voici l’homme de Michal Moorcok
    Omale, de Laurent Gennefort, mais ce n’est qu’un sujet annexe
    La bible !

    Un livre tiré d’un colloque: Les Dieux cachés de la science-fiction française et francophone (1950-2010)
    http://clare.u-bordeaux3.fr/publications/eidolon/370-eidolon-112-dx-caches-sf

    Pour les anglophones
    List of religious ideas in science fiction
    https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_religious_ideas_in_science_fiction

    Aimé par 1 personne

  12. Le seul qui me revient là tout de suite c’est Le dit d’Aka qui a déjà été cité (c’est je pense le Le Guin qui parle le plus de spiritualité). Je viens de voir passer le nom de Jean-Laurent Del Socorro, tu as la nouvelle La mère des mondes qui traite du sujet (elle est téléchargeable gratuitement sur le site du Bélial’).

    C’est tout ce qui me vient en tête mais y’en a sûrement d’autres… pour Ursula Le Guin je peux éventuellement fouiller dans mes archives, je dois avoir bientôt chroniquer toutes ses nouvelles traduites et il y en a quelques unes qui traitent de la question.

    Aimé par 1 personne

    1. Le dit d’aka. Je dois me mettre à jour.
      La mère des mondes, connais pas, mais je vais de ce pas voir cela. ET l’inclure!

      Je suis certaine qu’Ursula Le Guin a traité le sujet plus d’un fois. Je n’ai lu que le cyle de Terremer d’elle, alors je veux bien que tu te plonge dans tes archives, avec plaisir!

      Un grand merci d’avance! 🙂

      J'aime

      1. Alors après un coup de recherche sur mon blog…
        Pour Ursula Le Guin j’en ai retrouvé moins que je pensais. En plus du Dit d’Aka (qui s’intéresse vraiment à la question de la religion et des croyances), je crois que la question est évoquée dans Le nom du monde est forêt (mais c’est à confirmer, après comme ils sont édités ensemble tu ne prends pas grand risque à lire le 2e ^^). Y’a une nouvelle aussi dans L’anniversaire du monde (un recueil du cycle de l’Ekumen). La question est sûrement abordée dans La vallée de l’éternel retour (mais bon courage pour retrouver le passage ;))

        J’en ai trouvé d’autres par contre :
        – Chroniques du pays des mères de Elisabeth Vonarburg
        – Chroniques martiennes de Ray Bradbury (y’a une nouvelle sur un missionnaire qui essaye d’évangéliser les martiens)

        Aimé par 1 personne

  13. Hello, dans la première catégorie, voire la troisième, je peux te proposer Dominium Mundi de François Baranger (aux Editions Critic). Un monde dominé par la religion chrétienne, des Croisades revisitées avec une expédition dans l’espace pour reconquérir le tombeau du Christ découvert sur une autre planète !

    Aimé par 1 personne

  14. Ping : Surprenant Février 2017 – Albédo

  15. Nicolas Lalande

    Deux propositions: le moineau de Dieu de Mary Doria Russel.
    Et histoires divines dans la grande anthologie de la sf ( livre de poche)
    Merci pour la liste , il y a des romans que je ne connaissais pas.
    Bonne continuation.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s