Vulcain! – Kathleen Sky

Vulcain! de Kathleen Sky

Star trek

 

Vulcain est le dieu romain du feu, des volcans, et le patron des forgerons. Fils de Jupiter et de Junon, il a pour parèdre tantôt Junon, tantôt Maia, tantôt Ops, tantôt Vesta ( 😉 pas Vesta de Greg Egan!). Il réside sous l’Etna. Il incarne non seulement le feu bienfaisant, source des industries humaines, mais aussi le feu destructeur. Finalement avec leur planète surchauffée, leur droiture et leur amour des sciences, il n’est guère étonnant que les extra-terrestres aux oreilles pointues et à la logique implacable emportent cette désignation.

Dans le roman de Kathleen Sky, les vulcains seront le sujet central, la plaque tournante des intrigues sans être l’objet de la trame principale…

« Le docteur Katalya Tremain est une fort jolie femme, une scientifique hors pair, et un officier de valeur. Un seul petit problème : elle déteste les Vulcains ! Sachant qu’elle doit effectuer une mission avec Spock sur une planète hostile, on comprendra que Jim Kirk se fasse des cheveux. D’autant qu’il a les huiles de Starfleet sur le dos : tout ça pour un monde probablement peuplé de grosses araignées dépourvues d’intelligence. Ajoutons une machine à psychanalyser, un Leonard McCoy « intéressé » par Katalya, et un vaisseau romulien…« 

Ce roman de la franchise Star Trek est un des plus intéressants que j’ai lu jusqu’à présent.
Un champ magnétique séparant l’espace romulien et la Fédération se modifie sensiblement au point que les autorités envisagent le basculement d’une des planètes sous l’égide romulienne. Bien entendu, cette situation crée de vives tensions entre les deux parties.
Si son peuple le souhaite, la modification du champ magnétique n’aurait pas d’impact sur l’allégeance actuelle des habitants. Mais encore faut-il percevoir leur desiderata en la matière. Comme le suggère le nom du cailloux mis dans le balance, les Archanéens sont des araignées. Du coup la question au centre des enjeux consiste à savoir si les arachnéens sont de simples araignées ou des êtres conscients. La présence de Katalya Tremain, exobiologiste, doit répondre à ce point crucial.
En fait, elle et Spock.
Et hop!  Notre duo est télétransporté au sol. Et les choses se compliquent nettement. Non seulement les araignées ne sont pas commodes – et vu leur taille, la prudence est de mise – mais madame ne supporte pas les vulcains. Elle leur voue une haine viscérale. Son sectarisme, son racisme met la mission en péril, et rien de ce que Spock fera ou dira ne trouvera grâce à ses yeux.
Ce sont les trois thèmes majeurs de ce roman écrit en 1978 (racisme, sectarisme conscience animale).  Sa passion pour l’exobiologie et sa considération pour les araignées sont mises en contraste avec sa haine des vulcains. Le procédé, assez courant de nos jours, est maîtrisé, et Kathleen Sky joue très bien sur cette opposition, renforçant les contradictions et l’ambiguïté de l’exobiologiste. Car notre protagoniste n’est pas « purement » raciste,  et cette nuance permet à l’auteur d’aborder ces thèmes avec délicatesse.
La qualité d’écriture et les quelques libertés prises avec la franchise en font la saveur. Il faut signaler que ce roman dénote quelque peu de l’univers Star Trek. Le comportement de Spock ou McCoy ne sont pas exactement ceux auxquels le trekkie s’attendrait, et cela peut être un peu déroutant. Certaines réactions de ce bon docteur sont par ailleurs un peu surprenantes en dehors de toutes considérations de fan.
L’action reste de mise, le rythme est enlevé et le roman se dévore. Mon gros bémol tient justement à celui-ci, il ne permet pas à l’auteur  de développer parfaitement l’aspect psychologique recherché et au lecteur de savourer la proposition…
Un bon roman de l’univers Star Trek qui risque de grattouiller là où cela démange le hard trekkie.

Autres critiques :

???
Challenges :
Challenge Littérature de l’Imaginaire – 5° édition

d2_orig

Le Livre :

Inutile de me demander pourquoi il y a des fourmis sur la couverture…

195984-gf

  • Fleuve Noir
  • 22 avril 1994
  • Star Trek 17
  •  184 pages
Publicités

20 réflexions sur “Vulcain! – Kathleen Sky

    1. Aaaah! Merci 🙂
      Enfin, un petit mot sur ce roman. A la base il faut effectivement une accointance reconnue avec la franchise, sinon, t’es mal barré!… Et, je ne pense pas que ce genre de récit soit agréable si tu ne connais pas un peu l’univers et/ou l’apprécies.
      Oui, il est assez intéressant dans le contenu, mais, il y en a tant et plein de très bons ailleurs, donc tu peux passer allégrement et sans regret.

      Pour l’illustrateur, c’est peut-être un cas arachnophobie prononcée ?…. Merci, j’ai bien ri!

      J'aime

        1. Non, Star Trek n’interesse pas les foules. Ce sont les articles pour lesquels j’ai le moins de visites. Mais qu’importe, le sujet fait partie de mes passions, alors je ne vais pas m’en prive.

          Sur le moment, j’ai cru qu’il y avait une déconnexion géante, un IEM qui avait griller la plupart des villes… 🙂

          J'aime

          1. Tu as bien raison de te faire plaisir.
            Si on commence à réfléchir « à faire du chiffre », le plaisir n’est plus là.
            Je continuerai à lire tes billets St, tu auras au moins 1 visiteur.

            Sur mon blog, c’est pareil, dès que je parle de Rosny aîné, il n’y a plus personne. Mais je continuerai.

            Aimé par 1 personne

  1. Personnellement, j’aime beaucoup l’univers Star Trek, que ce soit en séries ou en jeu vidéo, mais honnêtement, le niveau moyen des livres ST étant ce qu’il est, je ne me vois pas en insérer un dans mon programme de lecture à la place d’un roman d’un tout autre calibre, j’aurais l’impression de gaspiller mon temps et mon argent. De plus, si je me mettais aux adaptations de ST en livres, je ne pense pas que je lirais ceux se passant dans le cadre d’une des séries, mais plutôt ceux proposant quelque chose de complètement inédit (du genre la série Typhon Pact).

    Après chacun fait comme il veut, d’un autre côté c’est visiblement une lecture légère et pas prise de tête qui peut reposer d’un gros pavé ou d’un livre riche mais complexe.

    Aimé par 1 personne

    1. Connaissant tes exigences, je ne pense pas que les romans de ST soient fait pour toi. Pour la plupart d’entre eux ce sont des relectures. Le les avais acheté il y a environ 20 ans, une époque où j’étais une dingue de ST. Alors, il y a une gorsse part de nostalgie derrière cette lecture, ainsi qu’un challenge personnel de proposer un blog où ils sont répertoriés et commentés. ET puis, je n’ai pas besoin de les acheté, je les ai déjà, acquis au fur et à mesure des sorties à l’époque. (60 en tout). J’ai une photo sur le blog où il est possible d’en voir une bonne partie. (https://albdoblog.wordpress.com/2017/02/10/ereader-vs-book-the-final-countdown-tag/#jp-carousel-17200)

      C’est vrai que c’est une lecture légère et rafraîchissante, mais que je ne recommande qu’aux fans, hormis certains exceptionnels. Peut-être devrais je faire une petite notation pour eux…

      J'aime

  2. Ping : Surprenant Février 2017 – Albédo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s