Sondage : un grain de folie plane sur Albédo

Sondage : un grain de folie

Blog

Une petite question me taraude concernant les critiques des livres que le blog vous propose. Jusqu’ici, je décris mes ressentis sur les romans, nouvelles et recueils de SFFF que je lis. Je souhaite savoir si associer mes propos un signe plus visuel vous comblerait.

Voici ce que j’envisage comme hypothèses.

  • Une note chiffrée sur 5,10 ou 20. C’est un repère qui nous est familier et parlant. Le seul inconvénient c’est l’interprétation qui pourrait-être faite avec n’importe quel barème. La nature même de la notation implique une prise en compte de facteurs techniques.
  • Une option approchante, des grains de folie plus ou moins remplies avec un (ou deux) joker(s) du style coup de cœur ou grosse bouse.
  • Un émoticon tout simple avec des ressentis assez simples ; coup de cœur, beaucoup aimé, aimé, moyen, pas aimé. Peut-être un peu trop simpliste…
  • Une série d’émoticons plus avec des précisions comme Texte drôle, angoissant, ennuyeux, génial,….
  • une jauge de satisfaction.

Place aux sondages :

Toute suggestion est la bienvenue.

Dans tous les cas, je vous remercie!

Publicités

58 réflexions sur “Sondage : un grain de folie plane sur Albédo

    1. J’aime bien également, même si le fait qu’il y en ai pas ne me gêne pas.
      La note sur 20 est sympa quand tu es familiarisée avec l’auteur du blog. Et le petit truc qui peut faire hésiter c’est si tu mets un 18/20 à un roman que tu as adoré et qui a des défauts. Cela peut engendrer une attente faussée en terme de qualité.

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, après un avis est toujours subjectif et la note aussi. C’est bien pour ça que parfois j’ai du mal à en mettre une. J’ai opté pour une note sur 10, ça permet plus de variabilité que sur 5 et c’est un peu moins scolaire que sur 20. Mais après chacun ses préférences 😉

        Aimé par 1 personne

        1. Oui, c’est aussi la raison pour laquelle je me dis que peut-être que quelque chose de moins barème offre plus cette subjectivité.
          Sur 10 permet une plus grande nuance que 5, et effectivement bien moins scolaire que le 20.

          Aimé par 1 personne

  1. Je vote pas moi, parce que mon avis ne rentre pas dans les cases… 🙂 Je déteste les notes, on dirait l’école. Et qui est-on toi, moi, nous pour noter ? Ça me semble toujours très présomptueux parce que lapidaire (même si ça accompagne une explication car bien sûr, on file d’abord voir la note… Car surtout, une note, un signe visuel quelconque dispensera le lecteur pressé de te lire et ça, c’est dommage.
    Sur mon autre blog, je me suis rendu compte qu’une personne qui commente très souvent ne lisait que le dernier paragraphe (dans le meilleur des cas, je crois même que c’est la dernière phrase). Et elle commente quasi un billet sur deux, je me demande bien pourquoi puisqu’elle ne les lit pas. Pour moi, c’est un jeu maintenant, je sais presque la tournure que va premdre son commentaire. Elle sera sans doute ravie que je mette des notes…

    Aimé par 2 people

    1. Ah! C’est pour cela que j’imaginais un système autre que les notes. Et comme je le souligne les limites de la note qui implique un aspect technique. Limite renforcée effectivement par ‘évaluateur qui n’est « que » lecteur (pas péjoratif).

      Ah, je serai bien embêtée si on ne lit pas ma prose alors que j’essaie vraiment de donner un avis constructif.
      Cela mérite réflexion.

      J'aime

        1. les lutins c’est un peu fou par nature, alors il y en a toujours. C’est comme les trolls et leurs pierres précisues. SI tu vois un troll, il y a un joli cailloux pas loin. AVec les lutins, c’est ou une blague « surprenante » ou un doux grain de folie!

          Aimé par 1 personne

  2. Amandine

    Difficile de se prononcer… Je découvre ton blog. Mais c’est vrai que je regarde la note quand elle est là mais en général, la critique rejoint assez bien la note donc parfois, ce n’est pas nécessaire… 😉

    Aimé par 2 people

    1. Bienvenue
      J’essaie de faire des critiques assez détaillée mais sans spoilers (univers/ambiance, trame, personnages, thème(s) et prose.) de comment je perçois le texte.
      Souvent, il y a une grande corrélation entre la note oui. 🙂

      J'aime

  3. Jean

    Le camarade citoyen a voté !
    C’est bien de remettre un coup de ripolin de temps en temps (référence pour les plus vieux…) sans perdre les fondamentaux…
    La spontanéité et la qualité des critiques resteront…

    Aimé par 1 personne

    1. Super.
      Bon, c’est une très légère touche (ou couche de ripolin)…
      Oh, les critiques ne vont pas changer. C’est par exemple avec la dernière critique sur Luna. Je n’ai pas le coup de coeur, pas autant aimé que les romans précédents, mais ce n’est pas désastreux à mes yeux. Une indication visuelle aurait peut-être atténuée l’impression que je ne le trouvais pas top (avec un 7/10 par exemple).

      J'aime

  4. Je suis pour adapter l’étiquetage nutritionnel ou d’énergie :
    Une note de A à Z avec possibilité de jongler avec des AAA+++ et des ZZZZ—
    Le tout en fonction de sujet tel que Humour, Amour, Combat, Intrigue, du genre littéraire auquel il appartient à adapter en fonction de chaque roman. Il faudrait cependant pondérer la notation en fonction de : Premier roman, Cycle, Chef d’oeuvre, ce que l’on a lu de l’auteur, ou de ceux que les autres critiques en ont pensé. Ne pas oublier l’apport positif, neutre ou négatif au genre du roman en question.
    En outre, ne pas oublier d’indiquer un barème pondéré du moment de la lecture : Période de stress (boulot, famille, patrie) ou de joie ou en fonction du temps qu’il fait et de la période de l’année ou médical (une gastro peut vite amener à juger de manière abusive un roman de chiant du fait d’interruptions fréquentes pour soulagement oral ou anal). Le ressenti pouvant jouer avec le temps (durée), il s’agirait aussi d’indiquer un pourcentage de possibilité que l’évaluation évolue. Une indexation complète devra aussi tenir compte de l’objet papier ou numérique, de l’ajout de plus value en terme éditorial, de critères environnemental, du développement durable et de l’empreinte carbone.

    Ou de manière plus simple, d’utiliser le barème de l’échelle de Perceval.
    Oui définitivement, je suis pour l’échelle de Perceval.

    Aimé par 1 personne

  5. Je suis pour adapter l’étiquetage nutritionnel ou d’énergie :
    Une note de A à Z avec possibilité de jongler avec des AAA+++ et des ZZZZ—
    Le tout en fonction de sujet tel que Humour, Amour, Combat, Intrigue, du genre littéraire auquel il appartient à adapter en fonction de chaque roman. Il faudrait cependant pondérer la notation en fonction de : Premier roman, Cycle, Chef d’oeuvre, ce que l’on a lu de l’auteur, ou de ceux que les autres critiques en ont pensé. Ne pas oublier l’apport positif, neutre ou négatif au genre du roman en question.
    En outre, ne pas oublier d’indiquer un barème pondéré du moment de la lecture : Période de stress (boulot, famille, patrie) ou de joie ou en fonction du temps qu’il fait et de la période de l’année ou médical (une gastro peut vite amener à juger de manière abusive un roman de chiant du fait d’interruptions fréquentes pour soulagement oral ou …). Le ressenti pouvant jouer avec le temps (durée), il s’agirait aussi d’indiquer un pourcentage de possibilité que l’évaluation évolue. Une indexation complète devra aussi tenir compte de l’objet papier ou numérique, de l’ajout de plus value en terme éditorial, de critères environnemental, du développement durable et de l’empreinte carbone.

    Ou de manière plus simple, d’utiliser le barème de l’échelle de Perceval.
    Oui définitivement, je suis pour l’échelle de Perceval.

    Aimé par 1 personne

  6. A voté.
    Personnellement je ne suis pas fan des systèmes de notation. Je trouve qu’on lit souvent des choses trop différentes pour pouvoir établir une grille de notation correcte (est-ce qu’on juge le contenu intellectuel ? Le plaisir de lecture ?). Si je le faisais je mettrais presque tout le temps la même note ^^.
    Après je trouve qu’il est sympa de distinguer par contre les vrais coups de coeur ou les flops à éviter absolument. Mais même ça c’est pas toujours facile, je note au fil de l’eau des titres pour mon bilan annuel que je finis par retirer parce qu’il m’en reste finalement peu après coup.

    Aimé par 1 personne

    1. Mais, je te rassure, c’est une question que je pose car je n’ai aucune certitude sur la question.
      C’est surtout le plaisir de lecture pour éviter les confusions sur des titres.

      J'aime

  7. Je suis bien d’accord avec toi, un barème est interprété, souvent de manière bancale. J’en ai mis un en place principalement pour moi 🙂 Après, cela donne une petite idée aux lecteurs.
    J’ai un avis inverse de Sandrine, pour moi tu ne notes pas un livre mais ton ressenti de lecture. Donc c’est un élément supplémentaire de ta chronique.

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai l’intention de donner une indication sur mon plaisir de lecture, pas technique. C’est aussi pour cela que je distingue notre et autres système d’évaluation.

      Merci de ton commentaire! 🙂

      J'aime

  8. Systia

    *met son bulletin dans l’urne*
    A voté !

    J’ai bien quelques préférences ou trucs que j’aime moins, mais le plus important c’est que tu sois à l’aise avec le système choisi. Et comme les résultats ne montrent pas de nette préférence, il m’est avis que tu vas faire ce que tu veux (et que tu avais même déjà ta petite idée avant de lancer le sondage, non ? ^^).

    Perso, j’aurais du mal à donner une note chiffrée à mes lectures sans avoir de barème précis. Une note à un livre ça va, mais il faut que toutes les notes soient cohérentes entre elles (par exemple que tous les livres notés à 15/20 valent +/- la même chose à tes yeux).
    [Ce paragraphe n’est pas là pour t’influencer, je raconte juste mes problèmes : j’ai déjà noté quelques livres sur Livraddict et je me dis que j’y arriverai mieux avec la liste des notes que j’ai déjà mise sous les yeux, histoire d’avoir une cohérence entre mes notes]
    (Je ne sais pas si je suis très claire, désolée ^^)

    Aimé par 1 personne

    1. Ohhh! je suis découverte!
      Oui, j’ai une petite idée, mais j’hésite à mettre un tel système.
      Le pb de la note, c’est justement sa perception « absolue »et « objective »

      Et les résultats n’ont pas de tendance bien marquée… Bon j’ai aussi « donné » ma propre inclinaison…

      J'aime

  9. Je me suis posé la même question que toi au début de mon blog. J’ai vite laissé tomber, de peur que les visiteurs se focalisent sur la note plutôt que la critique.
    Et puis après, entre 8/10 et 8,5/10, quelle est la différence ? Et si un livre vient s’intercaler entre ces deux notes, on lui met 8,25/10 ? Donc du coup, pas de notes chez moi et je m’en porte très bien ainsi.

    Après, je n’ai rien contre chez les autres hein, c’est juste que chez moi c’est comme ça et pis c’est tout ! 😀

    Et de ton côté, je sais que tu nous feras ça aux petits oignons donc j’ai confiance dans ton choix. 😉

    Aimé par 2 people

    1. Après réflexion, je ne pense pas adopter le système de notation. Pour justement éviter de se focaliser dessus, et ensuite comme tu le dis la différence entre un 8 et un 8,5 me semble compliquer à juger, et sur quelles bases devrais-je me reposer,…
      Du coup, je pense à quelque chose plus en rapport avec le plaisir de lecture qui écarte d’office cette histoire de référentiel et de jugement technique. Bref, un « truc » visuel qui s’attacherait à donner une idée de mon ressenti : génial, m’a beaucoup plu, trop tranquille, allez faire un tour à la pêche,…

      J'aime

      1. Jauge et note, pour moi c’est du pareil au même. A partir du moment où il y a un symbole ou chiffre quelconque qui donne le sentiment du rédacteur sur le livre d’un seul coup d’œil, ça focalise, pour reprendre les mots de Xapur, l’attention du lecteur au détriment de la lecture de l’avis.

        Aimé par 1 personne

  10. J’aime beaucoup l’idée de la jauge. Elle reste subjective, et ton article pourra justifier ton propos. La note est compliquée, parce que pour deux livres totalement différents tu peux mettre la même note, alors que finalement ils ne se valent pas. Je sais que j’ai le problème quand il s’agit de noter un coup de coeur, qui a des défauts (mais qui est un coup de coeur donc je ne peux pas mettre une mauvaise note) ou un livre d’une qualité indéniable, mais dans lequel j’ai eu du mal à rentrer. Je trouve que jauger est plus personnel et influencera aussi moins le lecteur qui lira ton article !
    En tout cas j’ai hâte de voir ça.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s