Le Monde sans fin de Joe Haldeman

… ou presque!

Star Trek

Joe Haldeman, l’auteur du fameux roman La guerre éternelle est un des nombreux écrivains de SF réputés et reconnus qui se sont frottés à la franchise Star Trek. Le Monde sans fin est sa deuxième excursion dans l’univers coloré et utopique de Starfleet.  La première tentative nous avait offert un très bon roman de Sf d’action et de réflexion avec La Planète du jugement.

Cette fois-ci, l’équipage de l’Enterprise est confronté non pas au dénuement, mais à la magie. Le pitch de départ laisse assez songeur, et je me demandais comment notre auteur relèverait la gageure. Et une de taille, car il est question d’un vaisseau  gigantesque. Bref, de quoi ébouriffer les synapses!

«  Le capitaine James T. Kirk ne redoute aucun adversaire. C’est une part de sa légende. Mais si la Galaxie lui a opposé toutes sortes de technologies redoutables et d’êtres suprêmement intelligents, jamais, jusqu’à ce jour, il n’avait eu à affronter un ennemi venant du fond des âges. La magie !
Vaincra-t-il le Père Mécanique tapi au cœur d’un étrange vaisseau-monde, ou devra-t-il baisser pavillon pour la première fois de sa carrière ? »

Lire la suite

Le paradoxe de Fermi de Jean-Pierre Boudine

Où sont-ils ?

 

« Pluralitas non est ponenda sine necessitate »

« Les multiples ne doivent pas être utilisés sans nécessité » – Rasoir d’Ockham

« Toutes choses étant égales par ailleurs, la solution la plus simple est généralement une ânerie » – Dan Simmons

Le paradoxe de Fermi concerne le débat sur l’existence d’une entité extraterrestre. Il a été posé en 1950 par le savant italien Enrico Fermi lors d’une conversation dans une cafétéria. Cette question dépasse largement le cadre scientifique, de la science-fiction, de la philosophie et de la religion. C’est un dilemme proprement fascinant à mes yeux, et si en soi il démontre un fort penchant pour l’anthropocentrisme (et de nombreux détracteurs pointent aussi que ce paradoxe est infondé), comment ne pas tenter de répondre à cette énigme cosmique ?

Il peut se résumer par cette phrase :

« S’il y avait des civilisations extraterrestres, leurs représentants devraient être déjà chez nous. Où sont-ils donc ?« 

Les hypothèses pour lever le paradoxe sont de trois ordres (ils sont là – ils existent mais n’ont pas encore pris contact – nous sommes seuls). Avec ce roman, Jean-Pierre Boudine tente de donner sa vision (déprimante) du pourquoi nous sommes seuls dans l’univers.

Sa réponse tient en sa simplicité : une certaine forme d’entropie.

Lire la suite

Voyageurs de Neal Asher

Tic tac…

Le roman fut entamé du bout des dents, une bouchée après l’autre car la thématique du voyage dans le temps m’a bien souvent laissée perplexe et déçue après ma lecture de La Suprématie de McAllister. Tout parût fade et sans saveur en comparaison. Or malgré un début sans grand enthousiasme, j’ai aimé Voyageurs de Neal Asher et j’ai fini par le dévorer tel un T-Rex avalant sa proie.

Il est certain que La machine à remonter le temps de Wells vient à l’esprit dès que le voyage temporel est abordé. Voyageurs emprunte à ce classique pour mieux le distordre dans ses boucles temporelles, à l’image, hé bien, de La Suprématie

Lire la suite

Spécial revues # 2

Bifrost 86, Galaxie 46, Futurs Présents 1

 

“Non, vous n’êtes pas morts gratuits. Vous êtes les témoins de l’Afrique immortelle, vous êtes les témoins du monde nouveau qui sera demain.”  Léopold Sédar Senghor

“Quand j’étais en Afrique, j’ai tué un éléphant en pyjama. Comment un éléphant a-t-il fait pour mettre un pyjama… Je ne saurai jamais !” Marx Groucho

Lire la suite

Triptyque Laurent Genefort

Quelles bonnes nouvelles!

 

Contrairement aux apparences, le lutin maître es lumière d’Albédo lit des nouvelles. Pas souvent car le format ne convient pas idéalement aux aspirations épiques de la petite créature, en sus, les recueils d’un niveau qualitatif variable ne proposent pas forcément des thèmes suscitant tous la curiosité de la bestiole affable et facétieuse.

Aujourd’hui, il est temps de démontrer à nouveau qu’il ne s’agit pas d’une allergie ou d’une posture complétement fermée et idiote. Je vous propose donc un triptyque de nouvelles de Laurent Genefort, un auteur apprécié par ici.

Au sommaire :

  • Rempart – Bifrost 58
  • Ethfrag – Bifrost 78
  • Carnaval – Bifrost 86

Lire la suite

Les Chronolithes – Robert Charles Wilson

Ou l’effet Feedback

Denoël – Lunes d’encre

Prix John Wood Campbell Memorial 2002

 

Dans un futur proche, Scott se dispute avec sa femme. Le jeune homme est un américain expatrié vivant en Thaïlande, un peu à la dérive, profitant de la vie au jour le jour, sans avoir complètement assumé son statut de père de famille.

Cette dispute matrimoniale est la dernière d’une série mettant son couple à l’épreuve. C’est d’ailleurs la dernière du genre car ayant décidé de se prendre une nuit sabbatique, il ne reverra pas de sitôt sa petite famille. En effet, a proximité de Chumphon un objet immense est apparu. Soudainement. Il se rend sur place en compagnie de leur voisin pour découvrir les proportions énormes du monument. D’une centaine de mètre de haut, érigé dans une matière inconnue, un peu comme du verre foncé ou une pierre magnifiquement polie, ce monolithe en impose.

Son arrivée s’est en outre accompagnée de phénomènes locaux particuliers : une forte baisse de la température, un cyclone, du brouillard et de la neige. Le plus étrange est l’inscription que l’on découvre à sa base.

Lire la suite

Quelques prévisions de lectures et d’achats estivaux.

Pour passer un été délicieux

Vie du Blog

Un petit rendez-vous que j’ai initié en début d’année avec le TAG : 12 livres à lire en 2017, en passant j’en suis à 8/12. Les nombreuses sorties du mois de juin (et jusqu’en septembre) incitent à faire un petit point sur ces dernières, surtout qu’elles ont repoussé des prévisions thématiques. En effet, le blog comptait proposer quelques titres d’auteurs « oubliés », mais vu la quantité et la qualité des romans en question le tout a été chamboulé.

Pour vous mettre l’eau à la bouche, et faire saliver les neurones, voici un article avec les sorties estivales qui sont au programme d’Albédo (Aïe! le porte-monnaie) ainsi que quelques titres en prévision de lecture, sachant que les envies peuvent être fluctuantes…

Lire la suite

Univers & Influences

… moteurs d’Albédo

 

« J’aime passionnément le mystère, parce que j’ai toujours l’espoir de le débrouiller. » – Baudelaire

« Si la passion vous anime, laissez la raison tenir les rênes. » – Benjamin Franklin

 

Deux news sur le blog d’importance inégale concernant l’ancien onglet « Influences & Auteurs ». Oui, tout cela est renversant…

La première tient en sa dénomination, vous remarquerez qu’il s’intitule désormais « Univers & Influences« . En effet, l’ancienne appellation était assez redondante et limitante, les influences marquant nos expériences de lecteurs sont généralement liées à des auteurs. Or, elles ne se restreignent pas au seul champ romanesque ou livresque, ainsi des séries, des thèmes abreuvent-ils notre passion; du moins est-ce le cas pour le lutin de ce blog (déjà, rien que ce pseudo est évocateur…). Voilà pour la première petite info.

Je vous invite à visiter l’onglet en question.

Deux nouvelles pages sont en ligne et disponibles dans cet onglet magique. Elles sont nées à la suite de deux articles publiés sur le blog au cours des derniers mois, et qui ont connu une belle participation.

Lire la suite

Pour l’Honneur de la Reine – David Weber

Honor Harrington, tome 2

L’Atalante

La réussite de sa mission à Basilic a permis à Honor Harrington d’entrevoir un avenir militaire prometteur. Il faut se souvenir que le système stellaire précédent était une mise au placard. Dans ce deuxième volet des aventures de ce capitaine de charme et de choc, la situation est nettement meilleure avec sa nomination aux commandes du HMS Intrépides (un croiseur lourd).

Ayant fait ses preuves durant plus de deux années, l’amirauté lui confie une mission de prestige :  l’escorte d’une mission diplomatique sur une planète éloignée.

« Depuis Mission Basilic, le capitaine Honor Harrington a pris du galon. A bord du croiseur l’Intrépide, elle commande l’escadre qui accompagne l’amiral Courvosier en mission diplomatique auprès du gouvernement de Grayson, dans le système de l’Etoile de Yeltsin. L’enjeu est de taille : devant les visées expansionnistes de Havre, il s’agit de s’allier un système encore indépendant. Mais peut-être la Flotte royale manticorienne a-t-elle commis une erreur en la nommant à la tête de l’escorte militaire : les Graysoniens, qui n’accordent aucun droit aux femmes, semblent le prendre comme un affront personnel. Et Honor a le sang chaud… Marine de l’espace, combats dans les étoiles… la saga d’Honor Harrington est l’équivalent moderne des romans d’aventures maritimes, cycle de space operas d’une haute cohérence technologique. »

Lire la suite