Quatre Cavaliers pour Halloween, Octobre 2016

Quatre Cavaliers pour Halloween, Octobre 2016

Le mois précédent était tout feu et tout flamme avec de superbes lectures. Ce mois-ci nous nous dirigeons vers Halloween, et si mes lectures n’ont pas sombré dans l’horreur, ce fut moins plaisant. Rien d’effrayant ou de dégoûtant, pas de fantôme dans un placard, mais une sensible baisse de peps.

J’ai lu davantage de nouveautés (Latium, L’ancillaire 3, Le Zoo de Mengele, De Haut Bord) en un seul mois que ce que j’avais fait jusqu’à présent, c’est donc paradoxalement le mois des nouveaux-nés !

News

Je regarde la série le Maître du Haut Château, inspirée par Dick. Aussi, ai-je l’intention de lire le roman de l’auteur, et de me faire un mois thématique, centré sur des « uchronies de la seconde guerre mondiale ». Rien d’ambitieux, juste deux ou trois romans : en sus du Dick, Le Club Uranus de Przybylski, et l’Anniversaire du Reich de Mille ans d’Andervon.

J’ai du mal à suivre un programme de lecture, je le fais plus au feeling, à l’envie et à la curiosité, trois livres « uchronies WWII » ne devraient pas s’avérer insurmontables, surtout après un mois « Nouveautés« !

Lire la suite

Servir Froid – Joe Abercrombie

Servir Froid de Joe Abercrombie

Bragelonne

Joe Abercrombie connaît un succès retentissant dans les littératures de l’imaginaire. Une réputation flatteuse s’associe peu à peu à son nom, à tel point qu’il me semblait anormal de ne pas découvrir une de ses œuvres.

Depuis quelque temps, les auteurs d’outre-Manche nous proposent des produits culturels séduisants et dotés d’une identité propre, british et impertinente. Les esthètes de la pensée et du mot n’adhéreraient pas forcément à cette opinion. Cependant, je suis emballée par nos amis britanniques depuis la fin du 20° siècle. J’ai été agréablement surprise par des séries telles que Whitechapel, The Fall ou Sherlock qui ne sont pas aussi formatées et industrielles que la plupart de leurs consœurs outre-Atlantique.

Au rayon librairie, nous connaissons — au moins de réputation — Banks, McDonald ou Abercrombie qui récoltent de nombreux lauriers. J’ai donc comblé ma lacune avec Servir Froid, une histoire de vengeance implacable. Capitaine Général des Mille Épées, Monza est balancée du haut d’une falaise, précédée de son frère. Laissée pour morte, handicapée, esseulée, elle remonte la pente à force de volonté. Le pavé de 650 pages nous invite à suivre l’assouvissement de ce désir avec force extravagance.

Ce roman possède d’énormes atouts pour séduire l’amateur de fantasy exigeant, et pourtant, je reste sur un sentiment mitigé.

Lire la suite

Une belle rentrée pour septembre 2016

Une belle rentrée pour septembre 2016

 J’insiste sur le qualificatif utilisé : une belle rentrée pour le mois écoulé. Les lectures m’ont amplemant satisfaite et j’ai même été agréablement surprise par le niveau moyen de haute qualité (à mes yeux). Les raisons en sont diverses que ce soit en SF pure avec des propositions qui valent le détour, la fin d’un cycle qui s’achève en fanfare, ou que ce soit en fantasy avec une passion notable qui fait la différence! Que du bonheur.

Lire la suite