Le Monde sans fin de Joe Haldeman

… ou presque!

Star Trek

Joe Haldeman, l’auteur du fameux roman La guerre éternelle est un des nombreux écrivains de SF réputés et reconnus qui se sont frottés à la franchise Star Trek. Le Monde sans fin est sa deuxième excursion dans l’univers coloré et utopique de Starfleet.  La première tentative nous avait offert un très bon roman de Sf d’action et de réflexion avec La Planète du jugement.

Cette fois-ci, l’équipage de l’Enterprise est confronté non pas au dénuement, mais à la magie. Le pitch de départ laisse assez songeur, et je me demandais comment notre auteur relèverait la gageure. Et une de taille, car il est question d’un vaisseau  gigantesque. Bref, de quoi ébouriffer les synapses!

«  Le capitaine James T. Kirk ne redoute aucun adversaire. C’est une part de sa légende. Mais si la Galaxie lui a opposé toutes sortes de technologies redoutables et d’êtres suprêmement intelligents, jamais, jusqu’à ce jour, il n’avait eu à affronter un ennemi venant du fond des âges. La magie !
Vaincra-t-il le Père Mécanique tapi au cœur d’un étrange vaisseau-monde, ou devra-t-il baisser pavillon pour la première fois de sa carrière ? »

Lire la suite

Les Jardins de la Lune – Steven Erikson

Les Jardins de la Lune de Steven Erikson

Gardens of the moon – lu en VO

Le livre malazéen des glorieux défunts, tome 1

 

Complexe est le qualificatif que j’ai le plus entendu concernant Les Jardins de la Lune de Steven Erikson. Parfois, il lui a aussi été associé brouillon ou exigeant. Quant à moi, le premier mot qui me vient à l’esprit est épique! Mais un seul terme ne suffit pas à résumer le ressenti sur un roman d’une telle ambition.

Nous baignons avec ce récit dans de la fantasy de haut vol. L’univers mis en place est non seulement exigeant – il est vrai – en terme d’attention et de concentration mais aussi particulièrement recherché et ambitieux. Nous ne sommes pas dans un roman de fantasy gnan-gnan, où la jeune et jolie fermière du coin s’envole à dos de chèvre ailée sauver le prince d’un sort atroce, ou de son beau père pré-régicide. Non, Genabackis accumule les batailles sanglantes, les luttes d’égo, les doubles allégeances, les trahisons de première main, les manifestations divines, et enfin les spectaculaires chocs magiques.

Je ne sous-entends pas non plus qu’Erikson propose un récit de l’imaginaire combinant philosophie, thématiques d’actualité et questions existentielles dans de savoureuses et éthérées volutes métaphoriques. Quoique… Les Jardins de la Lune ce sont des sociétés élaborées, beaucoup de gueules cassées, des personnages charismatiques, de beaux salauds et quelques jolis minois.

Nous sommes dans de la dark fantasy, et plus précisément dans de la gunpowder fantasy sans concession pour les âmes prudes et chastes.

Nous avons déjà un bon nombre d’adjectifs pour qualifier ce récit : complexe, brouillon, épique, gunpodwer, ambitieux, violent,…  Bref, commençons par le commencement.

Lire la suite

Les Manteaux de gloire – Sebastien De Castell

Les Manteaux de gloire de Sébastien De Castell

Bragelonne

Voici le premier roman lu et critiqué, pour fêter en fanfare avec bruit et explosivité la  première année de présence de mon blog Albédo sur la toile, et dans le cadre de ce mois anniversaire, la Gun & Powder est à l’honneur. Nous commençons donc en douceur avec Les Manteaux de Gloire de Sébastien De Castell.

Ce premier roman de l’auteur canadien nous propose de suivre les aventures de 3 représentants d’un ordre tombé en disgrâce et révoqué à la mort du Roi. Bien entendu, les 3 compagnons vont éviter pièges et traquenards, pour mieux se précipiter dans des péripéties corsées et endiablées.

Manteaux de Gloire, Kézako ? me demanderez-vous. Regardons cela de plus près…

Lire la suite

Le Monolithe Noir – Bertrand Passegué

Le Monolithe Noir de Bertrand Passegué

Rétis Galactica, tome 1

Critic

J’ai acheté Le Monolithe Noir sur un coup de tête, l’illustration m’a séduite ainsi que le quatrième de couverture :

« C’est au cœur de l’Australie, au fin fond du Queensland, qu’apparaît une mystérieuse colonne noire entourée de brume. Un artéfact. Mais d’où vient-il ? Que dissimule-t-il ? La Terre va-t-elle connaître un premier contact avec des aliens ? Le monde entier se passionne pour cette apparition hors du commun, et les hordes de curieux débarquent sur le site de l’apparition. Mais quelles sont les motivations des constructeurs du Monolithe ? Tandis que l’inquiétude générale monte, la journaliste Jill Lowell et le photographe Ross Fergusson tentent de s’approcher de l’immense objet extraterrestre afin d’en percer les secrets. Bien vite, prisonniers des murs translucides et indestructibles de l’artefact, ils oublient leur rêve de scoop pour se concentrer sur l’essentiel : la survie. »

Dire que le contenu m’a captivée serait très exagéré.

Lire la suite

Sitrinjêta – Christian Léourier

Sitrinjêta de Christian Léourier

Critic

Sitrinjêta est quasiment un space opera classique, à la limite du pulp et du NSO. Nous avons tous les ingrédients nécessaires à un roman d’aventure spatiale mené tambour battant : une princesse en détresse, un gentil voyou, des forces intergalactiques, un trésor fabuleux, des ennemis patibulaires, une amitié solide et virile ainsi que des batailles spatiales. Le panache et la plume très agréable de Christian Léourier animent le tout.

Nous avons Hénar, un jeune capitaine de vaisseau effronté,  déterminé à dénicher un magnifique trésor oublié : Sitrinjêta. Il embarque un équipage pour mener à bien sa chasse au trésor, accueillant à son bord une jeune femme troublante et arrogante. Leur caractère respectif nous promet déjà un bel affrontement. Bien évidemment, cette quête ne se bornera pas à un long voyage tranquille… Lire la suite

La guerre de Caliban – James SA Corey

La Guerre de Caliban de James SA Corey

The Expanse, tome 2

Acte Sud

 

La Guerre de Caliban est la suite directe de L’ éveil du Léviathan du cycle The Expanse, des auteurs : Daniel Abraham et Tyler Franck sous le pseudonyme James SA Corey. La fin du premier tome voyait la proto-molécule extra-terrestre prendre possession de Vénus, la destruction de la station Eros, ainsi que la survie de l’humanité et de l’équipage du Rocinante. Nous retrouvons nos protagonistes un an plus tard. La situation a depuis lors un peu changée : la proto-molécule est toujours sur Vénus, modifiant complétement la planète, les tensions entre les différentes factions du système solaire sont assez vives et Holden et sa bande sont au « service » de l’APE de Johnson.

J’ai lu le volume introductif dès sa sortie. J’avais été déçue, sans doute avais-je  des attentes à la hauteur des éloges que recevait le roman outre-Atlantique (sur Io9). Le côté horrifique auquel je ne m’attendais pas ainsi que l’absence d’une intrigue politique d’envergure avaient considérablement adouci ma flamme !

Par conséquent, il m’a fallu un bon moment avant d’entreprendre la lecture de La guerre de Caliban, avec bien sûr beaucoup moins d’attentes!

Lire la suite