Univers & Influences

… moteurs d’Albédo

 

« J’aime passionnément le mystère, parce que j’ai toujours l’espoir de le débrouiller. » – Baudelaire

« Si la passion vous anime, laissez la raison tenir les rênes. » – Benjamin Franklin

 

Deux news sur le blog d’importance inégale concernant l’ancien onglet « Influences & Auteurs ». Oui, tout cela est renversant…

La première tient en sa dénomination, vous remarquerez qu’il s’intitule désormais « Univers & Influences« . En effet, l’ancienne appellation était assez redondante et limitante, les influences marquant nos expériences de lecteurs sont généralement liées à des auteurs. Or, elles ne se restreignent pas au seul champ romanesque ou livresque, ainsi des séries, des thèmes abreuvent-ils notre passion; du moins est-ce le cas pour le lutin de ce blog (déjà, rien que ce pseudo est évocateur…). Voilà pour la première petite info.

Je vous invite à visiter l’onglet en question.

Deux nouvelles pages sont en ligne et disponibles dans cet onglet magique. Elles sont nées à la suite de deux articles publiés sur le blog au cours des derniers mois, et qui ont connu une belle participation.

Lire la suite

Djinn – JL Fetjaine

…. et autres créatures fantastiques.

 

« 1130, Princée d’Antioche – au nord de l’actuelle Syrie.
Fille du roi Baudouin de Jérusalem, la princesse Alix d’Antioche s’apprête à accoucher en secret de son enfant illégitime, fruit de ses amours avec le connétable Renaud Mazoir. Personne ne doit apprendre cette naissance : sa mère a décidé que l’enfant ne survivrait pas.
Mais son père, prévenu par ses informateurs, arrive à temps pour le sauver. L’accoucheuse, elle, est sacrifiée, non sans avoir jeté sur Alix une malédiction : l’esprit malin d’un Djinn s’attache désormais à ses pas. »

Jean-Louis Fetjaine retrace les événements au Proche-Orient à compter de 1130. Les francs s’y sont établis avec peine, et tiennent plusieurs principautés dont Antioche. Les faits tout autant que les personnages sont véridiques, à une nuance près… les djinns et quelques autres créatures fantastiques… N’est-ce pas alléchant comme prémices ?

Lire la suite

La Lame Noire – Miles Cameron

La Lame Noire – Miles Cameron

Renégat, tome 2

Bragelonne, Milady

J’attendais ce deuxième tome de Renégat avec impatience depuis ma lecture du Chevalier Rouge de Miles Cameron, que j’avais franchement adoré. Pour rappel, il s’agit d’une adaptation plus que réussie du cycle arthurien, dans lequel le personnage principal n’est point Arthur, mais Mordred.  L’auteur canadien a modifié les noms, ainsi, ce chevalier « félon » dans la tradition arthurienne se nomme-t-il Gabriel Murien; bien des événements mythiques ont connu une mutation.

Ce qui m’avait marquée dans le premier tome était la passion de Miles Cameron pour la Chevalerie, une reconstitution minutieuse de l’époque moyenâgeuse et une très belle réécriture du cycle légendaire. Pour plus de précision, je vous invite à lire ma critique.

Nous allons éviter les effets de manche, et un suspens savamment ménagé, ce deuxième tome sans me déplaire, me laisse une impression mitigée. Le bon et l’enchanteur côtoient des passages plus réservés et des temps morts, sans rien de rédhibitoire non plus.

Cette critique contient des spoilers du tome précédent.

Lire la suite

Le voyage d’Hawkwood – Paul Kearney

Le voyage d’Hawkwood de Paul Kearney

Les Monarchies divines, tome 1

 

Les Monarchies Divines, au nombre de cinq, regroupent les nations ramusiennes qui partagent une même culture et religion. Leur libération du joug fimbrien marque la naissance même  de ces Monarchies. Initialement ce peuple contrôlait l’ensemble des territoires connus quelques siècles auparavant, un peu à l’image d’une race ancienne et vénérée – ou haïe.

Le récit se concentre dans ce premier tome sur Hebrion (je subvocalise en Hébrion qui sonne bien mieux). Son jeune Roi doit contrer l’influence du prélat local qui a décidé d’asseoir la puissance de la confrérie inceptine et de renforcer ces ambitions élevées. Il mène un purge sévère contre tous les hérétiques . De retour au port, ce sont des bûchers et des arrestations au faciès qui accueillent Hawkwood et sa caravelle. D’ailleurs son second, noir de peau est exécuté sous ses yeux… Tout homme ou femme étranger aux Cinq Monarchies, tous les mages, herboristes et pratiquants des arcanes sont invités manu-militari à visiter les catacombes avant d’aller faire un tour en enfer. Bienvenus dans le plus grand port commercial des Monarchies Divines!

Lire la suite

Hypérion 1&2 – Dan Simmons

Hypérion de Dan Simmons

Les Cantos d’Hypérion, tome 1

Prix Locus, Prix Hugo

 

Il y a quelques temps, j’ai exprimé mon exaspération concernant le découpage d’Hypérion par les éditions Pocket. Une scission criminelle – séparant l’intrigue artificiellement et arbitrairement – qui laissait au lecteur un goût d’inachevé et de trahison (et d’être pris pour une vache à lait). C’est d’autant plus contraire à toute éthique qu’initialement le roman original en question n’est pas si volumineux.

Je vous propose donc une chronique complète du tome 1 et 2,  produit de notre édition bien française.

Hypérion narre le voyage au sens propre comme au figuré de sept pèlerins, choisis par les instances de l’Hégémonie pour formuler une supplique auprès du Gritche. Au cours de ce trajet, chacun va exposer les raisons de sa présence; des récits qui vont rythmer le roman de Dan Simmons.

Lire la suite

Hyperion 1 – édition Pocket- Dan Simmons

Hyperion 1 de Dan Simmons

Édition « TRAITRE » pocket !!!

Hyperion 1

Ce roman de Dan Simmons bénéficie d’une aura solaire et intimidante. Aussi, pour m’éviter la déception liée à la lecture de critiques, chroniques, avis ou commentaires plus dithyrambiques les uns que les autres, ai-je voulu me lancer dans l’aventure, vierge de toute préconception et si possible d’attente.

J’ai donc entamé mon livre Pocket avec un couverture plutôt sympathique, Hyperion 1. J’ai achevé la lecture de la dernière page, et comment traduire mon sentiment ?

Je suis dans la position d’un ou d’une jeune marié(e), le soir de ses noces, la soirée semble à la hauteur des espérances d’un tel jour. Le tout nouveau et beau (belle) conjoint(e) promet une nuit enfiévrée et vous a emmené au bord des délices, pour s’endormir brutalement à vos côtés…. The Epic Fail

Lire la suite

Dernier vaisseau pour l’Enfer – John Boyd

Dernier vaisseau pour l’Enfer de John Boyd

Denoël

 

Une fois la lecture achevée, il y a  presque un goût de déjà-vu. Car aussitôt revient en mémoire la date initiale de publication du livre en question : 1968. Et là, je me dit que les Divergente et compagnie n’ont décidément rien inventé, ni rien révolutionné dans le genre dystopie.

Initialement, je pensais avoir entre les mains le récit d’un amour impossible, un Roméo et Juliette des temps modernes. Dernier Vaisseau pour l’Enfer narre effectivement l’histoire d’amour entre deux jeunes gens appartenant à deux classes distinctes : lui est un étudiant en mathématiques, un M5; elle en littérature une A5. Deux lettres de l’alphabet, deux lettres contenues dans le terme abîme, illustrant parfaitement le gouffre qui sépare les deux classements génétiques.

Ce roman est prenant, et donne une petite leçon aux gros bestsellers en vogue.

Lire la suite

SF et Spiritualité : HELP NEEDED

SF et Spiritualité  : HELP NEEDED

Le blog a proposé récemment une chronique sur le roman d’Alex Nikolavotch, Eschatôn.  Ma curiosité fut éveillée par la promesse d’une SF  mêlant étroitement space-opéra et religion, une association inusitée à mes yeux.

Je ne prétends pas que la spiritualité n’est jamais abordé dans la littérature de genre, à l’inverse les textes sont très nombreux, mais peu traitent le fait religieux de manière centrale à ma connaissance. Les textes sur les pratiques magiques et ésotériques ainsi que ceux décrivant des cérémonies  culturelles, religieuses ou de sorcellerie sont très nombreux tout comme les récits visant à la démystification des faits, idées et témoignages surnaturels.

Une question m’a particulièrement intéressée s’agissant d’un roman décrivant la naissance et le développement d’une religion de manière anthropologique dans la veine de ce que nous offre la plume d’Ursula Le Guin.

Ainsi, j’ai besoin de vos lumières pour m’indiquer les romans qui traitent de manière non pas centrale obligatoirement, mais recherchée toute forme de spiritualité.

Lire la suite

Eschatôn – Alex Nikolavitch

Eschatôn d’Alex Nikolavitch

Les moutons électriques

Foi et SF, ou plus exactement Foi et space-opera, est une association surprenante, aussi ma curiosité m’a harcelée jusqu’à ce que je craque pour Eschatôn d’Alex Nikolavitch. Ce n’est pas que le thème soit rarement pris en compte dans les littératures de l’imaginaire, mais que la spiritualité en soit l’axe central a quelque chose d’un peu incongru.

J’avais lu Abzalon de Pierre Bordage qui focalise une trame de son récit sur une religion futuriste, en dehors de celui-ci, je n’ai guère eu l’occasion d’approcher beaucoup de SF de ce genre. Je comprends à la lecture du roman un des raisons de cette rareté : la difficulté de mêler l’intangible à une approche scientifique forte dans un récit captivant et novateur.

D’ailleurs, j’ai quelques difficultés à cerner le genre auquel appartient Eschatôn qui s’apparente avec cette combinaison à de la science-fantasy à la Star Wars.

Pourquoi ce rapprochement ?

Lire la suite

Carbone modifié – Richard Morgan

Carbone Modifié de Richard Morgan

Carbone modifié, tome 1

Bragelonne – Milady

Prix Philip K. Dick

 

Tout laisse penser que Laurens Bancroft s’est fait sauter le caisson. Proprement, radicalement et sûrement. La police en est convaincue et a laissé tomber une enquête de pure routine. Le lieutenant Ortega en charge de celle-ci ne porte pas le bonhomme dans son cœur… Aussi Bancroft a-t-il pris les choses en main et engagé une pointure. Non, je ne débloque pas en raison d’agapes prolongées, vous avez bien lu : Laurens Bancroft a décidé de s’offrir les service de Kovacs, un ancien Diplo, l’élite des combattants.

Sans doute, dois-je préciser le « comment s’est possible ». C’est tout simple, Bancroft possède une minuscule pile au niveau de sa nuque qui lui permet de ressusciter… éternellement, dans un clone, un autre corps ou un synthétique. D’ailleurs, notre détective privé n’est pas natif de la Terre, et s’est fait expédié via une transmission spatiale du tonnerre depuis sa planète Harlan dans le corps d’un ex-flic, tombé pour corruption dont l’esprit est en stockage pour 200 ans.

Bienvenus au 26° siècle sur cette bonne vieille planète bleue!

Lire la suite