Hypérion 1&2 – Dan Simmons

Hypérion de Dan Simmons

Les Cantos d’Hypérion, tome 1

Prix Locus, Prix Hugo

 

Il y a quelques temps, j’ai exprimé mon exaspération concernant le découpage d’Hypérion par les éditions Pocket. Une scission criminelle – séparant l’intrigue artificiellement et arbitrairement – qui laissait au lecteur un goût d’inachevé et de trahison (et d’être pris pour une vache à lait). C’est d’autant plus contraire à toute éthique qu’initialement le roman original en question n’est pas si volumineux.

Je vous propose donc une chronique complète du tome 1 et 2,  produit de notre édition bien française.

Hypérion narre le voyage au sens propre comme au figuré de sept pèlerins, choisis par les instances de l’Hégémonie pour formuler une supplique auprès du Gritche. Au cours de ce trajet, chacun va exposer les raisons de sa présence; des récits qui vont rythmer le roman de Dan Simmons.

Lire la suite

Dragon Déchu – Peter Hamilton

Dragon Déchu de Peter Hamilton

Bragelonne

Voici un roman qui à l’origine m’intimidait : un beau pavé (en fonction des formats 600 ou 950 pages) précédé d’une réputation plutôt flatteuse. Sur le papier, il a tout pour me séduire : une histoire ciselée, des personnages intéressants, des thématiques assumées, et un space opera ambitieux.

A l’orée de XXV° siècle, l’humanité s’est répandue dans l’univers grâce aux trous de vers, de manière modeste toutefois, son rayon d’action ne dépassant pas les cent années-lumières. Quelques exo-planètes ont été colonisées, l’organisation logistique et le financement ont été assurés par une poignées de compagnies privées. Une fois les colonies établies, autonomes et rentables, ces dernières exigent le reversement de dividendes technologiques. Ce n’est pas forcément du goût des nouveaux autochtones qui voient cela non comme une rétribution des risques et des investissements consentis, mais comme des actes de piratages… Lawrence Newton, un sergent à la solde de ZB (Zantiu-Braun), la plus puissante des compagnies, est expédié avec son peloton sur Thrallspring pour assurer le « maintien de l’ordre » lors d’une expédition…

Trop beau pour être vrai, la peur d’être déçue par l’auteur a repoussé sans cesse sa lecture. Puis, le pavé a été englouti en 3 jours!

Lire la suite

Carbone modifié – Richard Morgan

Carbone Modifié de Richard Morgan

Carbone modifié, tome 1

Bragelonne – Milady

Prix Philip K. Dick

 

Tout laisse penser que Laurens Bancroft s’est fait sauter le caisson. Proprement, radicalement et sûrement. La police en est convaincue et a laissé tomber une enquête de pure routine. Le lieutenant Ortega en charge de celle-ci ne porte pas le bonhomme dans son cœur… Aussi Bancroft a-t-il pris les choses en main et engagé une pointure. Non, je ne débloque pas en raison d’agapes prolongées, vous avez bien lu : Laurens Bancroft a décidé de s’offrir les service de Kovacs, un ancien Diplo, l’élite des combattants.

Sans doute, dois-je préciser le « comment s’est possible ». C’est tout simple, Bancroft possède une minuscule pile au niveau de sa nuque qui lui permet de ressusciter… éternellement, dans un clone, un autre corps ou un synthétique. D’ailleurs, notre détective privé n’est pas natif de la Terre, et s’est fait expédié via une transmission spatiale du tonnerre depuis sa planète Harlan dans le corps d’un ex-flic, tombé pour corruption dont l’esprit est en stockage pour 200 ans.

Bienvenus au 26° siècle sur cette bonne vieille planète bleue!

Lire la suite

La Terre bleue de nos souvenirs – Alastair Reynolds

La Terre Bleue de nos souvenirs d’Alastair Reynolds

Les enfants de Poséïdon, tome 1

Bragelonne

Je me suis enfin décidée à franchir le pas pour me plonger dans un bouquin du britannique Alastair Reynolds. Sa réputation d’écrivain de hard-SF avait eu tendance à me détourner de ses écrits. Cette hésitation n’est pas liée aux termes, explications ou théories techniques et scientifiques, mais à l’aridité émotionnelle que je ressens à la lecture de tels récits. De fait, mes aprioris se sont révélés plutôt infondés, mais pour autant, la lecture de ce premier tome ne m’a pas emballée outre mesure.

Il faut aussi souligner que le 4° de couverture du présent roman, La Terre bleue de nos souvenirs est assez alléchant accolé à un auteur de belle renommée :

« XXIIe siècle. Le Mécanisme sait tout. Où vous êtes, à quoi vous pensez. Geoffrey et Sunday Akinya savent que garder un secret peut s’avérer dangereux. Leur famille a profité de l’essor économique de l’Afrique. Eux l’ont rejeté en bloc. Geoffrey travaille sur l’intelligence animale au Kilimandjaro et Sunday mène une carrière artistique sur la Lune, hors de portée du Mécanisme. Mais en mourant, leur grand-mère laisse un secret qui va les lancer dans une course désespérée… sous l’œil impassible du Mécanisme.« 

Lire la suite

Le Facteur – David Brin

Le facteur de David Brin

Milady (Bragelonne)

Prix Locus, Prix John Campbell

Le Facteur n’est pas qu’un film de Kevin Costner, c’est avant tout un roman de David Brin. Si l’œuvre cinématographie est plutôt quelconque, le récit de l’auteur américain propose du lourd et du coup l’adaptation ne tient pas la comparaison. Le cadre est pourtant identique pour les deux : les civilisations humaines se sont effondrées (encore!) suite à une guerre nucléaire. Un homme tente de faire face à la l’adversité et à tous les obstacles, tel un joueur de football US tentant de franchir la ligne d’avantage.

Rien de bien original jusqu’à présent car de tels romans foisonnent de nos jours. Sur ce blog, j’ai d’ailleurs déjà chroniqué plusieurs livres ayant une thématique similaire. Ceci dit, le roman a été publié en 1985, le post-apocalyptique n’était pas aussi répandu qu’aujourd’hui et seul Mad Max avait réellement frappé les esprits à cette époque. La violence dépeinte dans le film reflète parfaitement celle qui règne dans les pages du Facteur. Lire la suite

John Scalzi

Les enfermés – John Scalzi

Les enfermés de John Scalzi

suivi d’une Histoire orale de la maladie d’Haden

L’Atalante – numérique

A ce jour, je n’ai lu que peu d’œuvres de John Scalzi. Deux pour tout dire. C’est peu pour tirer des conclusions hâtives et définitives. Cependant, il y a un premier constat que je peux faire. L’américain possède un style qui me convient. Je lui trouve une écriture fluide et une bonne capacité à happer l’attention du lecteur.

Lire la suite