Vision de feu – Gillian Anderson

Vision de feu de Gillian Anderson & Jeff Rovin

Earthend, tome 1

Bragelonne

Initialement, j’avais programmé la publication de cet article le 15 juillet, histoire de ne pas prendre trop de retard dans mes chroniques (j’en ai 2 en retard). Vus les événements, cela m’a paru trivial sur le moment. Toutefois, il reste hors de question que je fasse une concession sur mon mode de vie face à l’intolérance et la bêtise (la seule chose qui semble infinie dans notre univers), alors célébrons la SFFF!

Ces livres avec un nom de célébrité mis en valeur sur la couverture sont généralement des coquilles vides, destinés à détrousser le lecteur candide. J’avoue que le nom de l’auteur Gillian Anderson m’a fait tomber dans le panneau, mais je suis une potentielle « victime » consentante! Je n’attendais finalement pas grand-chose de Vision de feu et j’ai été surprise!

Caitlin O’Hara est une psychiatre ayant orienté sa carrière vers le traitement de jeunes patients, qu’ils soient victimes de traumatismes, de stress, des catastrophes naturelles, de la guerre,… Intrépide et déterminée, elle se déplace sur tous les terrains, sans être une Tomb Raider en herbe. Cette mère ayant les pieds sur terre, possède une grande assurance et une sophistication qui l’éloigne des clichés d’aventurière.

– « A quand remonte la dernière fois que vous vous êtes trompée ?

– Au Cameroun en 2010. J’ai confondu une hyène avec un chien. J’ai inventé le saut en longueur en arrière et établi le record du monde cette nuit-là. (Caitlin) »

Ben, un ami de longue date, fait appel à ses compétences pour un cas particulièrement délicat, et à plus d’un titre. Maïa, la fille de l’ambassadeur de l’ONU est la proie de terribles hallucinations. Son père a un rôle crucial, il est le médiateur, l’émissaire de la paix entre la Pakistan et l’Inde au sujet du Cachemire. La situation dégénère de jour en jour et menace d’échapper à tout contrôle ; tout comme l’état de Maïa.

Dans la culture hindou, le système de caste est encore très prégnant, et une fuite sur la santé mentale de la jeune fille jetterait l’opprobre sur l’ambassadeur anéantissant tous ses efforts en faveur de l’apaisement des tensions au Cachemire. Par ailleurs, une mystérieuse organisation secrète a trouvé un artefact qui semble moins innocent qu’il ne paraît et loin d’être étranger aux événements… Comment, c’est ce que le lecteur devra découvrir au fil des pages et des tomes.

Le duo d’auteurs jouent donc sur de multiples plans, enrichissant leur récit de diverses trames, un sentiment de sérieux renforcé par les divers points de vue offerts au lecteur. L’influence de la série X-Files est bien présente avec un duo de protagonistes, l’un rationnel, l’autre émettant des hypothèses éthérées,  une société secrète, des événements mystérieux et inexplicables et des enjeux planétaires.

Cette « urban fantasy » allie une touche mystérieuse et des influences hindoues qui donnent une belle harmonie à l’ensemble. Le monde de Vision de feu baigne dans un environnement qui fait tristement écho à la situation contemporaine et qui donne une certaine résonance à la lecture du roman.

Tout lecteur farouchement cartésien évitera ce récit qui mêle ésotérisme et mysticisme, qui confèrent une aura fantasy à l’intrigue. Ici, c’est bien une magie spirituelle qui est à l’œuvre et qui repose sur des concepts religieux anciens et multiculturels (des vikings aux hindous).

Certes, il ne s’agit pas d’un chef d’œuvre,  d’un roman incontournable ou d’un thriller mystique qui mérite amplement le détour. Il y a du recyclage habillement utilisé et des références appuyées à X-files. Mais, c’est bien fait et très agréable à lire. Le livre est court (288 pages), aussi le rythme est-il élevé sans temps mort ni longueur. Les personnages sont sympathiques malgré la présence de stéréotypes.

Si vous vous décidez à le lire, sans attente particulière, vous devriez passez un bon moment avec l’envie de suivre la suite des aventures de Earthend, et en soi c’est une surprise!

Chapeau à l’utilisation judicieuse de la synesthésie.

Autres critiques :

N’hésitez pas à me communiquer l’adresse de votre chronique!

Challenges :

Un tout petit combo!

Challenge Summer Short Stories of SFFF – saison 2

summer-short-stories-sfff-saison-2

Défi lecture 2016 : #3 un livre dont l’auteur est célèbre pour autre chose que l’écriture

12295263_10153872122952369_9088107963143541444_n

 

Publicités

5 réflexions sur “Vision de feu – Gillian Anderson

  1. Ping : Chamane – CE Murphy – Albédo

  2. Ping : Juillet 2016, un mois plein d’esprit – Albédo

  3. Ping : Challenge Summer Short Stories of SFFF saison 2 – bilan final | Les Lectures de Xapur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s